Jeudi 15 Mai
18 h
Lieu :   
Librairie Pedone
13 rue Soufflot Paris, 75005
France

Rencontre avec le Professeur Nathaniel Berman,
Professor of Law à la Brooklyn Law School,
présentation de son ouvrage à 18 h, suivi d'un débat.

Entrée libre.

berman

Retour au programme

Passions et ambivalences

Le colonialisme, le nationalisme et le droit international

Nathaniel Berman

éditions A.Pedone, mai 2008

Isbn: 978-2-233-00534-2 - 48 euro

L'exercice du pouvoir international depuis 1989 est-il l’expression d'une communauté internationale universelle et humanitaire ou la construction d'un nouvel impérialisme apte à dominer des régions déchirées par des conflits ethniques, nationalistes et religieux ?
Le but du présent recueil est de traiter cette question en y jetant une lumière historique, culturelle, psychanalytique, aussi bien que juridique.
Cette nouvelle perspective approfondit notre compréhension des propositions internationales faites pour apaiser des conflits récents, de la Bosnie à Jérusalem, en leur redonnant leur place dans l'histoire et la culture de l'Occident.
Elle montre aussi la proximité troublante entre l'internationalisme et son ombre spectrale, le colonialisme, qui semble destiné à le hanter à jamais.

Nathaniel Berman est Professeur à la Brooklyn Law School et Professeur chercheur associé au CERDIN-Paris I et à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’Université de Londres. Il est un des plus éminents théoriciens et historiens contemporains du droit international. Ses écrits se focalisent sur la relation du droit international au nationalisme et au colonialisme. Son travail est fortement interdisciplinaire et puise aux sources de l'histoire culturelle, la critique littéraire, et la « post-colonial theory ».
La professeure Emmanuelle Jouannet (Université Paris I Panthéon-Sorbonne) signe dans la Présentation critique un essai interprétatif qui permet de situer ces textes dans la pensée et l'oeuvre globale de Nathaniel Berman.