Jeudi 15 Mai
17 h
Lieu :   
Librairie Pedone
13 rue Soufflot Paris, 75005
France

Rencontre avec le Professeur Olivier Corten,
Professeur associé à l'U.L.B.,
présentation de son ouvrage à 17 h, suivi d'un débat.

Entrée libre.

Retour au programme

Le droit contre la guerre

L’interdiction du recours à la force en droit international contemporain

Olivier Corten

éditions A.Pedone, janvier 2008

Isbn: 978-2-233-00524-3 - 868 pages - 64 euro

Depuis le 11 septembre 2001, une partie de la doctrine prétend que la règle de l’interdiction du recours à la force a connu des évolutions importantes, nées notamment des nécessités de la « guerre contre le terrorisme ».

Plus spécifiquement, plusieurs auteurs estiment que la prohibition de principe énoncée dans la Charte des Nations Unies de 1945 devrait être assouplie dans le contexte actuel des relations internationales, ce qui se traduirait par l’émergence de notions comme l’«intervention humanitaire», la « guerre préventive », ou encore par la possibilité de présumer des autorisations du Conseil de sécurité en certaines circonstances exceptionnelles.

Notre hypothèse est que, si des évolutions notables peuvent être observées, surtout depuis les années 1990, le régime juridique établi par la Charte reste fondé sur un véritable jus contra bellum, et non sur le jus ad bellum qui caractérisait les périodes antérieures.

En ce sens, « le droit contre la guerre », en tant que titre du présent ouvrage, constitue une traduction littérale de cette expression latine bien connue, en même temps qu’il exprime l’esprit d’une règle qui constitue toujours, à n’en pas douter, l’un des fondements du droit international public.

Retour au programme